Nam Ou Expédition – Episode 3 – Nique la police

Fatigue effacée, plein d’énergie retrouvé, la motivation est a son maximum mais malgré cela une interrogation reste en suspend :  »Jack mü by Luang Prabang », en gros combien de temps nous séparent de notre objectif . Chaque jour, cette question résonne mais les réponses varient constamment, de une journée à une semaine, parfois plus, sans cartes et sans repères, il est dur de savoir où tu es et quand tu passes ton quotidien à ramer, t’as envie de connaître ta progression. De moins en moins de rapides, de plus en plus de plat, des fois plusieurs kilomètres à vue à regarder le bord pour conserver le courage, malgré cette sensation étrange, la cadence est bonne, tout comme le moral.
 »Pont à l’horizon ! », accélération du coup de pagaie, car dit civilisation, dit bon repas, en plus on nous avait annoncé cette ville à deux/trois jours et en moitié moins de temps nous y sommes, des murs en béton un peu partout ! Peut-être enfin une carte ?

Effectivement, Muang Khuan est un carrefour routier entre le Vietnam et le Laos, nous y parquons notre vétuste embarcation avec les autres pirogues sur la berge, au 1er curieux qui passe :

–  »jack mü by Luang Prabang »

sa réponse sans hésitation :

–  »1 jour »

On se félicite et établissons un plan de navigation sur 2 jours pour s’économiser, mini ballade dans la ville le sourire aux lèvres, mais faut confirmer tout cela avant de le fêter à la bière et justement, aubaine, il y a un centre info ! Malheureusement fermé ! Mais que voilà, des blancs et après une session je me la ronfle vieux loup de mer :

–  »t’as une carte sur ton guide du touriste ? »

A ce moment, j’ai cru qu’on m’enfonçait ma rame dans le cul et qu’elle ressortait par la bouche ! Seulement un tiers de l’expédition réalisée, en plus ce que j’ai eu du mal à comprendre, c’est que l’on a fait la moitié de ce tiers en une journée ?!? Encore une info local pourris, on oublie la binousse, repas rapide, et c’est repartis à fond les manettes ! Une après-midi sans relâchement à se dire que quand on fait les psychopathes comme ça, ben on avance.

 

Des efforts récompensés, quand le soir venu, les villageois habitants en face de notre campement viennent nous réparer la barque, nous donne une nouvelle pagaie, nous invite à manger et dormir. Nous sommes l’attraction de ce mini hameau d’à peine 10 maisons, nous sortons l’alcool de riz pour les remercier, bouteille finit, ils payent la leur, un bon repas, beaucoup de rire, la perfection ! Tout simplement génial ! Fin du dîner, la salle à manger se transforme en chambre à coucher, après une rafale de Kop chï (merci), nous sombrons dans nos lits sous la fatigue, au bout de 10 minutes  »PAM », une odeur nauséabonde de poudre, un coup de fusil retentit juste à côté de la hutte ! Une grande discussion à l’extérieur commence en Laotïen, mais c’est quoi ce bordel, ils sont bourrés ou quoi !

 

Nous apprendrons le lendemain qu’il y a pas mal félins dans la jungle oÙ nous passons nos nuits habituellement 😯 . Classe, on devais justement dormir dehors, mais les bestiaux auraient pas été le plus gros des problèmes ! Une pluie diluvienne s’abat sur le village, tellement que l’eau s’infiltre par le toit, on l’a échappé belle, une telle nuit dehors aurait été un gros coup dur !

 

P’tit déj’ du lendemain, nouvelle avalanche de Kop chï et nous voilà repartis sur du plat, du plat et encore du plat, journée relou à se faire dégager le soir par les locaux à cause des bêbettes qui pourraient nous bouffer. C’est pas grave, si on assure on peut arriver à Nuang Kha, sois les deux tiers de l’expé. Nous y débarquons d’ailleurs un peu plus tôt que prévu, cool, on s’installe pour bouffer, 1er avertissment, faîtes gaffe à la police, c’est interdis d’acheter un bateau et de descendre le Nam Ou pour des étrangers, ok. 30 minutes plus tard, 2ème avertissement, ok, du coup préparation d’un plan pour traverser les villes très tôt ou très tard le soir, mais pas le temps de finir d’élaborer notre stratégie ! Deux flics arrivent et mettent fin à nos rêves moyennant 5 dollars d’amende et la confiscation du Namoulala, nous sommes très déçu mais satisfait de la clémence des policiers (50 dollars par personne logiquement).

 

La fin de l’aventure au Laos mais pas la fin du voyage…Pas mal de rigolade dans les jours de repos suivant et plein de souvenirs de ce périple. Copain Nico partis pour les îles Thaïlandes, mon trip continue au Vietnam en Vélo.

 

Vietnam en vélo

Nouveau trip en cours le Vietnam en bicyclette local !

Article avec peu d’image, le chef photographie étant Nico, elles viendront dans le prochain épisode écrit par ses soins, d’ailleurs en parlant cliché celles de cet article sont signé Hugo (cadre noir touch’) et j’ai mis la page albums photos à jour (Thaïlande/Laos)!

Une petite vidéo pour compenser ! Suivit du clip original de la bande son qui résume bien l’ambiance Laotïenne de 17h à 19h.


Comments ( 7 )

  1. Replynini (copine de vovonne

    quelles magnifiques fotos ; merci on est un peu avec toi ; quel beau voyage ; profites-en bien ; nini

  2. ReplyJulien (le cous')

    A quand le tatouage sur le ventre du nom de ta pirogue??? ;-) et le clip est génial.....mdr

  3. ReplyPisse moi dessus

    Kiffant !!!! Chanson magiqueeeeee ! :mrgreen:

  4. ReplyYVONNE

    je suis en retard pour répondre mais les globles trotters ne font pas suivre l'ordi..... vous avez eu de la chance de ne pas boire ce bouillon de culture il valait certainement mieux s'arréter là - reste les bons souvenirs - et pour nous de belles photos merci Nico biz à bientot nous sommes prets , en espérant que la situation ne sera pas aussi périlleuse...............

  5. ReplyYVONNE

    nous sommes prets , je décompte les jours.......... biz

  6. Replycedric

    alors mon mickou momo et yvonne sont bien arrives????pas trop de larmes???profiter en bien biz mon pote

  7. Replyhugo

    a quand les photos du nico ? ;) allé j'espere que vous allez bien ;)

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>