A bientot India

3 mois et 10 jours en Inde, 2 parties surtout : l’Himachal pradesch et le Ladakh, je préférais en faire peu mais le faire bien, j’ai zappé volontairement les lieux surtouristiques autour de Delhi pour rester dans les lieux un peu plus authentiques, moins surpeuplés et à la météo clémente. Aussi, j’ai testé bon nombre de moyen de transport différents, comme le train, le bus local, 1 bus à touristes, la Bullet, les rishkahs, vélo, bateau, stop en tracteur et même le yack. J’ai eu la chance de côtoyer diverses strates de la société indienne, jeunes, vieux, quelques femmes, beaucoup de curieux, pauvre, aise, certains qui préparent leur avenir,d’autres qui n’en ont pas vraiment, également quelques touristes et pas mal de voyageurs, entre les locaux et certains étrangers, j’ai découvert différentes croyances, je suis a 200 % athee et limite anti-religion mais comment ne pas essayer de comprendre cela quand tu es entoure d’hindous, de sikhs, de bouddhistes, de musulmans, de catho, de juifs et tant d’autres, tout ne m’as pas déplu même si je reste sur mes positions. D’ailleurs en parlant d’état d’esprit l’inde et ses habitants ont eu de nombreux effets sur moi, je souris moins souvent mais paradoxalement je me sens mieux et plein de petit changement comme ça.

 

Les transports :

 L’anarchie de la route, quand elle existe, j’ai ete comble de pouvoir moi même participer au merdier, c’est pas le moyen de transport le plus économique vu le prix de l’essence assez chère et celui des bus locaux dérisoire, mais quelle liberté a tout point de vue, tu vas ou tu veux et tu roules comme tu veux ! Circuler au milieu des animaux en mode GTA, c’est flippant mais pas si dangereux, j’ai quasi pas vu d’accident et pourtant tu te demande comment ça passe parfois. Les transports collectifs indiens (hors touristique) sont généralement blindés de gens et font partie des moins chères du monde, seul problème, jamais rien n’est indique, il faut constamment se renseigner auprès des locaux (2/3 fois de préférence), c’est comme ça que ça se passe en Inde .

Les indiens :

Le grand PARADOX ! Si simple et si complique à la fois, je pourrais en écrire des pages sur eux mais je fais essayer de résume un peu. Ils se posent beaucoup pas de question, parfois aucune, mais eux ils t’en posent énormément par contre, le premier truc marquant l’indien est curieux, extrêmement curieux, souvent pour rien car dans le fond ils s’en foutent royalement. J’ai jamais vu un peuple aussi incivilité, ils jettent tout par terre, le merdier sur les routes, se battent pour rentrer dans les bus sans laisser personnes descendre avant, mais à la fois j’ai jamais vu un peuple aussi humain, une tolérance exceptionnelle,, ils aiment aider les autres, vraiment généreux. Malheureusement (ou pas), l’économie explose et l’Inde commence à avoir deux visages, celui des grandes villes, avec des besoins d’occidentaux et le reste du pays avec ses traditions et coutumes, comme le mariage qui est sûrement le seul interet/vision d’avenir des jeunes et moins jeunes. Tout tourne autour de cela, discussions, film, musique (insupportable), raison de se battre, quasi leur seul vrai motivation/ambition.

La religion :

J’aurais jamais imagine avoir ce sujet de discussion sur mon blog (j’en ai des boutons) mais impossible de passer à cote tellement elles se côtoient toutes et se respectent généralement (y’a bien eu quelques querelles violentes mais pas vraiment a cause de la religion – comme d’hab’). Pour faire court, beaucoup de croyance, des centaines de dieu pour certains (majorité hindi), un seul pour d’autres et des dizaines de variantes pour toutes. Ce que j’ai apprécie, c’est la serenite des bouddhistes tibétains en exil, leurs lieux de cultes qui transpirent la spiritualité, et l;ouverture d’esprit de l’hindouisme avec ses multiples dieux et ses milliers de légendes épiques.

Géographie :

Comme dit en introduction, j’ai surtout vadrouiller dans deux états, mais comme vous avez pu le sentir dans mes récits, WAOUH ! Passe des plaines verdoyantes au plus haut col carrossable du monde, quelle claque, j’en ai pris plein les mirettes durant ces trois mois. Souvent vous avez appréciez les photos postes, seulement, comme j’aurais tendance a dire, c’est pas un appareil qu’il faut mais des yeux, vraiment une nation avec des paysages grandioses, meme si c’est clair qu’il me manque une grosse partie a contempler encore. Le Ladakh restera quand même pour moi le plus magique, a couper le souffle, le genre d’endroit ou tu peux rester des heures bloques sur l’horizon sans rien dire, sans rien penser, juste s’émerveiller devant ce que la nature fait de mieux, rien qu’écrire ces mots me replonge au milieu de cet océan de montagnes ou tu te sent dominer le monde.

Cout de la vie

 Je suis partis avec comme un budget quotidien de 10 euro/jour, techniquement je suis pas loin des 14, cela s’explique par les frais d’essence et de réparation de la moto, mes premières semaines ou j’ai fait un peu le touriste, les quelques bières de trop, une addition au coca et internet un peu trop grande, j’ai beaucoup trop fumer (130 gr en 3 mois dont 70 le 1er) et un vol pour la Thaïlande loupe (90 euros) mais aujourd’hui je suis dans les clous, voir beaucoup moins, donc a voir sur une année complète . J’essaie de faire une conversion en euro pour vovone pour les prix, bien sure cela ne concerne que MES consommations, j’ai vu des mecs payer bien plus chères pour les mêmes choses :

– bière 65cl : 2 euros

– Bouffe (végétarienne) : entre 0,5 et 2 euros le plat

– Chambre : gratuit par moment (dehors ou hospitalité) sinon 2,5 et 6 euros (moitie prix quand tu partages)

– Ma Royal Enfield Bullet : 280 euros (encore merci Danilo)

– Coca : 0,3 euro

– The : 0,1 euro maxi parfois moins

– Cigarettes par 10 : 0,5 euro (les plus merdiques certes)

– Billis (cigarettes indiennes) par 10 : 0,1 euro

– 1gr de hasch : entre 0,4 et 2 euros

–  10 km en bus : 0,1 euro

– 10 km en taxi : 1,5 euro

– 300 km en camion avec la moto (repas,….) : 25 euros

– 1L d’essence : 1,1 euro

– Un sourire : Cela n’a pas de prix, parle juste a un indien !

Moi en Inde ou plutôt l’inde en moi

AA GAYA MAZA, laisse le plaisir arriver, ben moi je l’ai a peine vu venir, il m’a surpris le con, PAF ! En pleine gueule, comme les mouches quand tu roules en bécane. Conduire dans un pays ou c’est la jungle routière, alors que t’as jamais voulut passer le permis en France de peur de te tuer. Rencontrer un peuple encore plus  »je m’en foutiste » que toi et aussi tolérant, ils leurs manquent juste un brin d’humour a ces indiens, même si ils ont une bonne tête quand ils la bougent, mouvement a la con que je suis trop fier d’avoir choppe ! D’ailleurs j’ai attrape un peu trop de reflex, j’étais devenu comme eux, un vrai dégueulasse malpoli, qui double tout le monde dans les  »queues » a grand coup d’épaule, se moche et pisse partout, c’est abuse tout ça mais tellement drôle de leur ressembler, jouissif ! Du coup, sur la fin j’étais même épargne par les interrogatoires bidons.

Bref, pour résume, 3 mois passes très vite, trop vite. J’y retournerai pour découvrir le sur et le centre du pays, voir même le voisin nepalais, mais cette fois je suis prévenu, ne jamais mais alors jamais se poser la question :  »Pourquoi », car je sais qu’elle restera sans réponse dans ce pays de fou et si je devais décrire l’Inde en un mot, sans  la moindre hésitation, je dirais : LIBERTE !

Désole encore une fois pour les accents, j’ai trouvé une solution, pas des trés pratiques donc pour les prochains articles. 

 

 

 

Comments ( 7 )

  1. ReplyCourt denise montbrison

    Je ne suis pas resté trois mois de suite en Inde, mais 5 fois un mois, et je partage complétement ton analyse de l'Inde J'aime ton humour quand tu parles des Indiens, c'est tout a fait eux . Merci pour ce partage de tes émotions Denise

  2. ReplyRay

    l'emploi de l'expression "plein les mirettes" me repugne

  3. ReplyYVONNE

    très bien ces commentaires , maintenant je connais beaucoup plus de choses - je suis toujours sur la selette , t'inquiète , laisse moi atterrir au Cambodge je prendrais ma revanche......... BIZ DE NOUS DEUX

  4. ReplyRouR1

    Yo mick, Merci de l'application que tu mets à la rédaction de tes postes, toujours un bonheur de te lire. particulièrement ton petit rapport sur l'Inde, tu vas finir par être publié sur courrier international ! J'espère que t'as bien retrouvé la tour de contrôle montbrisonaise avec ses frisettes. Amusez vous bien en tout cas :wink:

  5. ReplyMeric

    Hey! Tu aurais presque une plume entre les doigts. Merci de nous faire voyager! P.S. : Est-ce que les Indiens roulent avec de "grosses caravanes" ?

    • ReplyRay

      tu veut dire que Korps te fait plus voyager que Michelin?

  6. ReplyBst

    Alors ça marche la baignade! Est ce que c'est cool les sangsues comme bestiole???

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>