Premières cuites

Et aussi premières rencontres avec d’autres voyageurs ! Toujours prés d’Amritsar à la Waga border, en gros la frontière avec le Pakistan, Peter fût mon premier contact occidental et c’est lui qui m’a permis d’assister à la cérémonie de clôture de frontière, rien de magique d’ailleurs à voir des militaires descendre un drapeau, mais la ferveur des indiens  à donner la réplique aux pakistanais est vraiment intense, comme dans un stade de foot remplis de supporters passionnés. C’est un peu lui mon sauveur, car l’habitude de suivre les indiens partout m’amenait à suivre le show de l’extérieur tellement d’indiens viennent chaque jour et qu’il y a plus de monde que de places dans les tribunes. Mais, encore une fois, les étrangers ont le droit à leur gradin réservé, dommage dans un sens mais au moins j’étais pas en dehors de l’arène.

Waga border

 

Ayant marché toute la journée et mes repas du jour m’étant gracieusement offert par les locaux, je négocie un taxi afin de rejoindre Amritsar et Peter (moins de 1 euro les 15 km de route) . Arrivé dans la ville, direction le shiri guru, un dortoir gratuit mise à disposition pour les pèlerins par les Sikhs. Là nous rencontrons Yaël, un israélien tout juste installé et n’ayant qu’une idée en tête « boire une bière »! une grosse soirée à chanter des chansons paillardes avec des indiens bourrés, Génial ! suivit d’une baignade purificatrice au Golden temple, réellement parfait.

 

Golden temple

Baignade golden temple

 

Mais chaleur et surplus de monde m’amène à bouger de ce désert. Beaucoup de voyageurs me parle de Macleod gange, un endroit spirituel où réside le dalaï lama. Sur ces belles recommandations, direction la gare de bus où je rencontre Thomas, un new yorkais en court séjour, un mec sympa avec qui je m’entends bien et qui me permet d’avoir un coach d’anglais personnel.
Malheureusement, mon meilleur atout pour l’anglais reste la bière, c’est dingue comme je deviens bilingue après une ou deux mousses, mais uniquement les week-end 😉 D’ailleurs pour 6/7 euros par jour je vis bien, donc j’en profites. C’est un peu comme des vacances dans le voyage et quel lieu pour se ressourcer: météo parfaite, ville à échelle humaine (pour l’inde c’est énorme), faible coût de la vie, paysage de rêve. Hormis le surplus de touriste venant méditer et surtout le bruit des klaxons présent partout, c’est le lieu propice pour me poser un peu avant d’attaquer quelques trekks .

Oui, au fait, le truc de fou en inde est qu’il gagne la coupe du monde tous les jours ici, c’est insupportable ce bruit de klaxons ! Mais on s’y habitue tellement rapidement que le silence deviens limite perturbant.

 

Thomas

Traffic

Compteur electrique

 

Encore quelques trekks de mise en condition dans les forêts du coin, puis direction Manali et ensuite le nord. Cela fait moins de 1 semaine que je suis partis et j’ai l’impression d’être là depuis des mois, sensation absolument génial ! Surtout lorsqu’on a aucune contrainte de temps. Je l’ai avec moi 🙂 .

 

Chute d'eau

Route

Momo

 

Spécial dédicace à Momo
Cliquez là pour voir les photos

 

 

 

 

Comments ( 0 )

  1. ReplyNicolaf

    Alors Mick, ton bide tient toujours le coup avec l'eau du robinet ? En tout cas, de bien belles images dans ton album ! Profite copain. Bises

  2. ReplyJean-Wich

    Yep copain, ravi d'avoir des nouvelles. Avec ces histoires de treks, je comprends mieux pourquoi l'article est resté aussi longtemps dans tes brouillons. :wink:

  3. ReplyRour1

    C'est vraiment toi le meilleur grimpeur.... la casquette Champion le prouve, Bon voyage guenille. :wink:

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.